Rechercher
  • Gurvan Maurice

Blog SEO en 2020: Quelle est la longueur idéale d'un article ?

Mis à jour : avr. 3




Quelle est la longueur idéale d'un texte pour le référencement ? Cette question revient très fréquemment pour les personnes qui travaillent sur le contenu du web, qu'elles soient rédactrices ou référencement. Aujourd'hui, le contenu joue un rôle très important dans le référencement et constitue même l'un de ses principaux piliers, ayant une influence directe sur votre classement dans les moteurs de recherche. Mais alors, pour vous positionner plus efficacement dans les SERP, existe-t-il une règle quant au nombre de mots idéalement optimisés pour le web ?



Les différentes études sur la longueur d’un texte

Il fut un temps où la longueur d'un texte n'était pas un critère de référence. Il suffisait d'écrire un minimum de contenu avec des mots-clés, en optimisant la balise titre, pour avoir une chance d'être bien positionné. Mais aujourd'hui, c'est devenu une question fréquente car les stratégies de référencement ont évolué avec les différentes avancées algorithmiques : c'est notamment Panda, en 2011, qui a changé le travail sur le contenu et la façon d'écrire sur le web. Depuis lors, de nombreuses études sont apparues pour démontrer la corrélation entre la longueur d'un texte et son positionnement dans les SERP. J'en ai fait ressortir quelques-unes pour éclairer le sujet.


L’étude de SerpIQ

En 2012, SerpIQ a dévoilé une étude réalisée sur environ 20 000 mots clés. L’organisme a tiré les conclusions suivantes en analysant les résultats organiques :


Étude SerpIQ

Le constat est le suivant : la longueur moyenne du contenu des 10 premières pages est de 2 000 mots minimum.


L’étude de Backlinko

J’ai ensuite cherché d’autres études plus récentes et je suis tombé sur celle de Backlinko, parue en 2016.


Étude Backlinko

Là aussi, le contenu est étroitement lié au positionnement.

Ces deux études semblent montrer que les contenus plus longs sont aussi censément plus performants. Ils ont davantage tendance à occuper les positions les plus élevées dans les SERPs.


L’étude de SEMrush

Étude SEMrush

En 2017, SEMrush confirme également la donne avec ses différents rapports sur les critères de ranking. La longueur du texte est un critère important dans le référencement. Si nous analysons de plus prêt les autres résultats, de nombreux autres facteurs peuvent être liés à ce contenu : le temps passé sur le site, les pages visitées par session, le taux de rebond, etc.


L’étude de Moz

Étude Moz - Nombre de mots selon les posts

Selon l’étude de Moz parue en 2011, il y aurait également une corrélation entre la longueur de contenu et les backlinks : plus le contenu est long, plus il génère de liens.


Étude Moz - Association de la courbe précédente avec le nombre de liens


Entre corrélation et causalité

L'analyse de ces études nous montre qu'un contenu plus long a plus de chances d'être positionné dans les premiers résultats de recherche. Cependant, je ne pense pas que ces statistiques doivent être prises au pied de la lettre. Surtout pas sur Google... Le facteur longueur peut être intéressant, mais le moteur de recherche utilise des centaines et des centaines d'autres critères pour classer les résultats dans les SERP. Les sites qui se distinguent le plus dans les résultats de recherche sont généralement ceux qui fonctionnent le mieux sur leur référencement. Ils sont surtout dans les premières positions car ils ont une forte réputation, la popularité ayant une influence importante sur le classement. Ce que je veux dire par là, c'est que si vous vous fiez uniquement à la longueur, votre contenu n'aura probablement pas le même impact sur le référencement. Enfin, tous les contenus ne se prêtent pas à une longueur de plus de 2 000 mots. Sur le web, les thèmes sont variés et chaque sujet a sa propre particularité et son propre style : fiches produits, recettes, articles, etc. On ne peut pas écrire des milliers de mots sur chacune de ces pages !


Quelle est la meilleure longueur d’un texte pour le SEO ?

Je vais y venir très rapidement... après tout, c'est la réponse que vous cherchez ! La meilleure longueur pour un texte est la plus complète.

C'est celui qui donne toutes les informations que l'internaute recherche, et il est finalement inutile d'écrire pour écrire. Pour certains sujets, la meilleure longueur pour un texte complet sera de 200 mots, tandis que pour d'autres, elle sera de 3 000 mots. Si je vous disais que X mots vous permettent de vous classer dans les 3 premiers, ce serait vous mentir. Et entre nous, ce serait beaucoup trop facile... Il n'y a pas de format standard de comptage des mots. Chaque page doit avoir sa propre longueur pour transmettre au mieux l'information. Un texte long peut fonctionner aussi bien qu'un texte court ou moyen. Les experts en référencement préconisent le naturel dans une stratégie de référencement. Quoi de plus naturel et de plus pertinent que de varier la longueur des textes pour éviter les schémas ? D'autre part, sur certains sujets, un contenu long et de qualité peut devenir une excellente source d'acquisition de liens et faire exploser votre compteur de backlinks ! Ainsi, si vous analysez l'article de l'étude Backlinko partagé ci-dessus, vous pouvez constater que le nombre de liens pointant vers cette page est considérable. Les études longues sont l'un des sujets qui favorisent grandement le linkbaiting. Si vous avez l'occasion d'en faire, allez-y !


Comment rédiger pour atteindre cette bonne longueur ?

L’objectif, derrière un contenu, reste de se positionner efficacement.

Mais pas que…

La consécration, c’est souvent la conversion.

Les actions peuvent être diverses : un produit acheté, un e-mail récolté, un engagement social effectué, etc. Bien entendu, certains contenus ont comme seul objectif d’apporter une information, mais quoi qu’il en soit, pour rédiger efficacement et atteindre la bonne longueur, vous devrez vous focaliser sur les aspects suivants.


L’outil SEO Writing Assistant Optimisez votre contenu dans Google Docs et sur WordPress ! Go!


La qualité

Qu’importe le nombre de mots de votre texte, il faut que le contenu soit bon !

En dehors des autres facteurs de classement, la priorité est de rédiger un contenu possédant une véritable valeur ajoutée pour l’internaute.

Vous aurez beau écrire un texte de 5 000 mots, si la qualité n’est pas au rendez-vous, votre page ne captera pas l’attention du lecteur. Vous aurez donc ainsi beaucoup moins de chance de vous positionner efficacement, et votre conversion sera quasi-nulle. Bien sûr, ceci est également vrai pour un texte très court, mais cela aura encore plus d’importance quand le texte est long !

Quand vous publiez un contenu long, faites en sorte qu’il vaille la peine d’être lu.

Comme le dit si bien l’auteur américain Seth Godin dans son livre ON! The Future of Now et sur son blog :

Please, give me something long (but make it worth my time). S'il vous plaît, donnez-moi quelque chose de long (mais faites en sorte que je ne perde pas mon temps). — Seth Godin

En fait, je vous conseille d'adopter le copywriting afin d'apporter quelque chose de vraiment bien au lecteur, en plus de l'information qu'il recherche en premier lieu.

Les mots ont un pouvoir extraordinaire et le copywriting fait ressortir tout leur potentiel ! Si je peux également vous donner un autre conseil pour la rédaction de longs contenus, c'est de travailler efficacement sur votre mise en page. Même si le lecteur a besoin d'informations détaillées, vous devez rendre votre contenu aussi digeste que possible. Structurez vos paragraphes, ajoutez des images, des listes à puces, etc. En fragmentant votre contenu, vous encouragez le lecteur à se souvenir du contenu. Un contenu long vous permet également de travailler sur une sémantique plus large, d'utiliser un champ lexical plus varié et d'insérer plus de mots-clés (tout en restant dans les normes de densité et de pondération) pour vous positionner sur la longue traîne. Attention, je ne dis pas ici que le contenu court n'est pas efficace sur la longue traîne, mais un texte long facilite bien sûr le positionnement.


Le besoin et l’intention

Le besoin et l’intention rejoignent, d’une certaine façon, le critère qualité.

Lorsque vous rédigez, vous devez donner aux utilisateurs ce dont ils ont besoin. Peu importe le nombre de mots qu’il vous faut.

Pour être sûr de répondre aux besoins des internautes, essayez de connaître l’intention de votre audience. Est-ce que vous rédigez une page pour Loïc qui souhaite acheter un sac à dos de randonnée ? Pour Eva qui se renseigne sur la biographie de Victor Hugo ? Pour Marc qui cherche la recette du fondant au chocolat ? Ou encore pour Melissa qui doit rédiger une thèse sur le système cardio-vasculaire ?

Comment répondre parfaitement à toutes ces requêtes avec une seule et même taille de texte ? C’est quasiment impossible !

Derrière chaque requête, se cache une intention. Et vous devez connaître et analyser cette intention pour répondre à la demande de l’internaute.

3 catégories d’intention se distinguent dans les moteurs de recherche :

  • L’intention transactionnelle

  • L’intention d’information

  • L’intention de navigation

En amont de votre rédaction, vous devez donc associer les objectifs de votre site / marque avec votre contenu pour répondre à l'intention et aux besoins des utilisateurs.

Il vous suffit de regarder les résultats de la position zéro pour comprendre que selon la requête, quelques mots peuvent suffire.

Votre objectif est donc de satisfaire la recherche de l’utilisateur avec votre contenu. Et cette satisfaction passe par un nombre de mots cohérent avec la requête. La longueur d’un contenu va donc dépendre du besoin exprimé.

Les articles courts ne ressortent pas dans les études ci-dessus. Cependant, vous avez bien compris que cela ne veut pas dire qu’ils sont mauvais. En fonction de votre cible, ils peuvent même être avantageux. En effet, certains lecteurs préfèrent le contenu court au contenu long. Si votre audience a une préférence pour les articles courts de moins de 500 mots et que vous publiez des articles longs, vous risquez de perdre vos visiteurs.

Et j’en arrive donc à la thématique.


La thématique

Selon la thématique abordée, certaines longueurs de texte peuvent être plus adaptées.

  • Finance, immobilier, santé, marketing et communication : les sujets ont tendance à être longs et denses. Ils doivent souvent être traités en profondeur pour donner le plus d’informations possible.

  • Mode, voyage, nutrition, sport : la longueur est assez variée. Elle va dépendre principalement des thèmes abordés. Par exemple, pour une recette, vous allez rarement écrire plus de 800 mots. En revanche pour un guide de voyage au Canada, il est fort possible que vous dépassiez les 1500 mots.

  • Technologie, médias : les contenus sont souvent des actualités qui présentent un gadget, une évolution technologique ou encore des informations et faits divers. Le nombre de mots va donc être généralement assez réduit.

  • Fiches produits e-commerce : Elles ont tendance, elles aussi, à être assez courtes. Il est peu fréquent de se retrouver sur une fiche produit de plus de 1 000 mots. Avec environ 200 mots, le visiteur arrive déjà généralement à se faire une idée du produit pour savoir s’il va l’acheter ou non.

Cette liste de thématique est bien entendu non exhaustive, et ces exemples demeurent très généralistes. Au final, chaque site, dans n’importe quelle thématique, est susceptible de créer aussi bien des contenus courts que des contenus longs.


Découvrez des titres puissants Idées pour la création de contenu efficace Go!


Les statistiques

Google aime tout ce que le visiteur aime.

Ainsi, si vos lecteurs apprécient votre contenu, Google va vous aimer. C’est presque aussi simple que ça...

Bien que Vincent Courson (porte-parole de Google sur les problématiques SEO) ait annoncé récemment que Google ne prenait pas en compte le taux de rebond et le taux de clic pour le positionnement de votre page, je vous invite grandement à travailler ces différents indicateurs.

Plus vos lecteurs seront intéressés par votre contenu et plus votre taux de conversion augmentera… Vous avez donc tout intérêt à optimiser vos statistiques, et être sensible aux comportements des visiteurs sur vos pages afin de proposer des contenus qui répondent efficacement à leurs besoins.


En conclusion, il n’existe pas de longueur idéale d’un texte pour le SEO. La longueur idéale est celle qui permet de couvrir entièrement le sujet.

100, 500, 2 000 mots… Ce ne sont que des chiffres !

Le plus important est de connaître l’intention de vos lecteurs pour répondre parfaitement à leurs demandes avec des textes de qualité.

60 vues